Crédit Agricole


Brie Picardie | Thème Solidarité 
Le 31/01/22

Une épicerie tenue par de jeunes autistes ouvre ses portes 

L’épicerie de Jeannot, commerce tenu par de jeunes autistes, a ouvert ses portes en octobre 2021 à Mers-les-Bains. Un projet porté par la Fondation Crédit Agricole Brie Picardie et par la Caisse locale de Friville Escarbotin.

Epicerie Jeannot.
La Fondation du Crédit Agricole Brie Picardie et la Caisse locale de Friville Escarbotin ont financé à hauteur de 40 000 euros le projet de l’association la Maison de Vincent : la création d’une épicerie solidaire.© DR.

Une épicerie solidaire d’un nouveau genre a ouvert ses portes fin octobre 2021 à Mers-les-Bains, dans la Somme. Ce lieu unique est tenu par des adultes autistes de l’association la Maison de Vincent. « L'épicerie de Jeannot, lieu de vente et d’accueil, participe à mettre en valeur les produits biologiques locaux, frais et de saison du territoire tout en permettant aux résidents d'exercer une activité salariée. Ils conseillent les clients et s’occupent du réapprovisionnement des produits, sous l’œil bienveillant de leurs éducateurs et du gérant de la boutique. Une belle façon de les intégrer petit à petit à la vie sociale ! », explique Hélène Angrand, présidente de la Caisse locale de Friville Escarbotin. Depuis mars 2021, ils sont logés au-dessus du commerce, à l’étage de l’ancien bâtiment de la poste. La résidence accueille ainsi six résidents en situation de handicap.

Le coup de pouce du Crédit Agricole

Ce projet solidaire a été soutenu à hauteur de 5 000 € par la Caisse locale de Friville Escarbotin et de 35 000 € par la Fondation Crédit Agricole Brie Picardie.  « Notre aide à la réalisation de ce projet était naturelle puisque l'épicerie s'inscrit dans le territoire et son économie sociale » déclarait Wilfried Sueur, directeur du secteur Vimeu Côte Picarde lors de la cérémonie de remise de chèque, en présence de Philippe de Waal, président de la Fondation. La contribution du Crédit Agricole a permis d'acheter le mobilier et de financer l'aménagement et les finitions de ce local commercial situé au rez-de-chaussée de l'immeuble mersois. Quant à la Caisse locale, son soutien a permis d’acquérir un camion visant à transporter les produits locaux.

En situant l'humain au cœur du projet thérapeutique et en s'appuyant sur un modèle économique et environnemental vertueux, les Maisons de Vincent participent au renforcement du lien social et à la participation à la vie économique du territoire.