Sud Rhône Alpes | Thème Agriculture 
Le 16/06/21

Quand l’agriculture biologique arrive en ville 

Dans la Drôme, la Caisse Sud Rhône Alpes soutient le projet de maraîchage biologique : la Ceinture Verte. Cette initiative vise à accélérer la relocalisation alimentaire sur les territoires en proposant aux agriculteurs de louer des fermes bio « clés en main ».

ThierryLeduc
Ancien informaticien, Thierry Leduc est devenu maraîcher © DR.

Il est 7 heures, le jour se lève timidement sur le petit village de Grange-les-Beaumont, situé au confluent de deux rivières : l'Isère au Sud et l'Herbasse à l'Ouest. Thierry Leduc entame sa journée. D’un pas assuré, il fait le tour de ses parcelles afin de vérifier l’état de ses cultures : betteraves, fenouillets, épinards, courges, céleris, tomates, radis, etc., tout y passe.  Une fois la vérification terminée, il s’attelle à ses autres activités : entretien, plantation, désherbage, palissage, etc.

Ancien informaticien, Thierry est aujourd’hui maraîcher dans la Drôme. En 2013, il a quitté la Suisse pour se lancer dans une nouvelle aventure plus en phase avec ses aspirations du moment. Après une formation et quelques expériences dans différentes exploitations agricoles, le maraîcher dispose, depuis plusieurs mois, de deux hectares de terrain sur lesquels il exploite trois tunnels maraîchers de 500 m² chacun. Ces terres agricoles lui ont été octroyées par la Ceinture Verte Valence-Romans (26), société coopérative d'intérêt collectif (Scic). « Au lieu d’investir une somme importante dans l’acquisition de foncier agricole, je verse une mensualité de 275 euros à la Ceinture Verte. Mon contrat sur la parcelle court jusqu’en 2039, mais chaque année, je peux mettre un terme à l’engagement qui me lie avec la Scic », explique le maraîcher de 52 ans. Pour faciliter son installation, Thierry Leduc a investi près de 35 000 euros, avec le soutien du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes, afin d’acheter du matériel agricole : motoculteur, semoir, camionnette, brouette, etc.

Quand l’agriculture biologique arrive en ville

Le projet de la Ceinture Verte a pour vocation de soutenir les nouveaux producteurs en maraîchage biologique et de faciliter leur installation près des agglomérations. « L’objectif étant de produire 10 % de la consommation de légumes frais des habitants des villes environnantes. Ce dispositif doit également permettre à ces nouveaux agriculteurs de faire l’acquisition de fermes à moindre frais tout en leur permettant de s’assurer un revenu décent », explique Franck Julien, directeur du marché agricole au Crédit Agricole Sud Rhône Alpes.

Le Crédit Agricole, la banque des agriculteurs

La Ceinture Verte Valence-Romans (26) a vu le jour dans le courant de l’année 2020, grâce au soutien de la Chambre d’agriculture et de la communauté d’agglomération de Valence-Romans et de la Caisse Sud Rhône Alpes, entrée au capital à hauteur de 30 K€. Du côté de Pau, la Caisse Pyrénées Gascogne est également entrée au capital de la Scic Ceinture Verte Pau Pays de Béarn à hauteur de 30 K€, via sa filiale PG Invest. « Il est important de soutenir des actions en faveur de la relocalisation de notre production biologique. Le Crédit Agricole est d’une grande aide dans ce type de projets car on collabore avec des gens qui connaissent les réalités du terrain. » conclut Thierry Leduc.

Au travers de reportages vidéo, d'articles, de brèves, de dossiers, le site creditagricole.info valorise les actions et les initiatives des 39 Caisses régionales du Crédit Agricole partout en France.
Proximité et rapidité sont les maîtres-mots de cet espace, pour une information riche, concrète et mobile.