Crédit Agricole


Normandie-Seine | Thème Développement économique 
Le 02/07/18

Avec Marché Privé, des commerces de centres-villes sont connectés 

Marché Privé permet aux commerçants de quartier d’être présents sur Internet. Le Crédit Agricole Normandie-Seine a participé à la levée de fonds de l’entreprise.

Marché Privé OK
Après Dieppe, Rouen et Le Havre, Victor Gobourg lancera Marché Privé à Caen puis dans d'autres villes de France. © Marché privé.

« Redynamiser les centres-villes et aider les commerçants de proximité à prendre le virage du numérique », tel est le credo de Marché Privé, start-up fondée en 2011 par Victor Gobourg. « A ses débuts, explique le jeune entrepreneur, Marché Privé est un site de ventes privées locales proposant des bons plans uniquement chez des commerçants tournés vers les services (bien-être, loisirs, gastronomie…). »

Très vite, un constat s'impose : 20 % seulement des commerçants et artisans ont su prendre le virage de la vente en ligne – loin, très loin, de la transition numérique opérée chez les grandes enseignes. Dès lors, Marché Privé entreprend sa mue, avec un nouvel objectif : se développer pour assurer à tous les commerçants de quartier, une visibilité numérique. La marketplace Marché Privé est née.

Une ambition nationale

Le concept de départ s'élargit : « La nouvelle plateforme permet aux clients de commander les produits de leurs commerçants et artisans locaux et de choisir, soit, le retrait en boutique, soit la livraison à domicile. » Début 2018, l'entreprise lève 1,5 million d'euros, avec le concours du Crédit Agricole Normandie-Seine. Marché Privé mise aujourd'hui sur son développement au national. Elle s'implantera d’ici la fin de l’année à Caen, puis à Rennes, à Lille, à Nantes, à Bordeaux et à Lyon, avec l'ambition de fédérer en masse les commerçants et artisans de quartier. Une véritable révolution du commerce de proximité, soutenue par le Crédit Agricole de Normandie-Seine.