Crédit Agricole


Loire Haute-Loire | Thème Solidarité 
Le 09/04/18

Agoraé, l'épicerie solidaire pour les étudiants crée son appli 

L’épicerie solidaire Agoraé de Saint-Etienne proposera bientôt une application dédiée aux étudiants avec des services en lien avec l’épicerie. L’initiative a reçu le prix coup de cœur lors d’un hackathon organisé par la Fondation d’entreprise Crédit Agricole Loire Haute-Loire.

Agorae Ok
Les étudiants peuvent trouver un large choix de produits à tout petit prix. © Agoraé.

Permettre à des étudiants aux faibles ressources de faire leurs courses 80 % moins cher qu’en magasin : c’est ce que propose, depuis 2014, l’épicerie Agoraé, implantée sur le campus de Tréfilerie de l’université Jean-Monnet à Saint-Etienne. Egalement lieu d’activités culturelles, ce projet, porté par la Fédération des associations de Saint-Etienne étudiantes (Fasee), va se doter à la rentrée prochaine d’une application innovante pour faciliter l’accès à ses services.

Des critères d’accès calculés sur le reste à vivre

L’idée a germé lors d’un hackathon organisé en février dernier sur le thème de « L’entreprise à l’épreuve du numérique ». Le jury de ce concours d’idées organisé par la Fondation d’entreprise Crédit Agricole Loire Haute-Loire a récompensé cette initiative par un prix coup de cœur. L’application permettra aux étudiants de suivre en ligne leur budget de courses et d’être informés des événements de l’Agoraé. « Il y aura aussi sûrement un simulateur de conditions financières d’accès à l’épicerie. Beaucoup d’étudiants pensent qu’ils n’y ont pas droit car ils ne sont pas boursiers, mais nos critères, très larges, sont calculés sur le reste à vivre réel et ne dépendent pas des revenus des parents », explique Mélanie Espinossa, présidente de la Fasee.

Près de 50 % des étudiants concernés

Actuellement fréquentée par une centaine de bénéficiaires par an, l’Agoraé s’adresse potentiellement à près de 50 % des étudiants de Saint-Etienne estime la présidente, qui ajoute : « Nous espérons, grâce cette appli, briser la glace du tabou d’aller faire ses courses dans une épicerie solidaire, tout en favorisant les rencontres. C’est là tout l’objectif d’Agoraé : lutter contre l’isolement social afin de favoriser le bien-être des étudiants et aider à la réussite de leurs études. »