Crédit Agricole


Normandie | Thème Relation client 
Le 13/03/17

Brexit : Britline répond présent pour ses clients 

Près de 52 % des Britanniques se sont prononcés en faveur du Brexit lors d'un référendum organisé en juin 2016. Une décision qui aurait pu faire peur à l'agence anglophone du Crédit Agricole… Mais Britline a su faire front en proposant à ses clients britanniques des services aussi novateurs que pratiques.

eerd-britline
Parmi les services qu'offre Britline : l'ouverture d'un compte depuis son smartphone ou sa tablette en seulement dix minutes.

Entièrement dédiée à la clientèle britannique, Britline est une agence bancaire en ligne, installée à Caen au siège de la Caisse régionale de Normandie. « Créée en 1999, Britline s'appuie aujourd'hui sur 32 téléconseillers, dont 75 % de britanniques, sachant que notre structure se compose également d'une équipe de 9 autres téléconseillers dédiés aux clients d'autres Caisses, explique Jean-François Benazet, directeur de la communication, de la vie mutualiste et de la banque en ligne au Crédit Agricole de Normandie. Nous proposons tous les services bancaires classiques à quelque 60 000 clients, principalement installés sur tout l'arc ouest de la France. »

Brexit : leave or not ?

Le 23 juin dernier, toute l'Europe a été suspendue au Brexit qui a suscité de nombreuses inquiétudes des deux côtés de la Manche. « Dans les semaines qui ont suivi le "leave", la chute de la livre sterling s'est traduite par un important reflux des encours de dépôt vers le Royaume-Uni, reconnaît Jean-François Benazet. Mais nous avons su réagir rapidement pour répondre aux attentes de nos clients. »

Innovations en série

Au programme : un nouveau compte de dépôts et d'épargne en livre sterling, un dispositif de virement qui fige les taux de change, « sans oublier un processus d'entrée en relation dématérialisé qui permet d'ouvrir un compte en dix minutes à partir de son smartphone et de sa tablette, ajoute Jean-François Benazet. Simple et ultra pratique, cette innovation a rencontré un tel succès que la Caisse régionale va la proposer à tous ses clients ! »

Le bilan quelques mois plus tard ? « Il est largement positif, sourit Jean-François Benazet. Finalement 2016 aura été une très bonne année pour Britline. Nous avons même accueilli 3 000 nouveaux clients ! »